Contenu

8ème réunion du CRALIM

La Loi visant à garantir la qualité de l’offre alimentaire en Outre-Mer

Une présentation détaillée de la Loi et de sa mise en œuvre a permis de préciser que l’arrêté d’application nécessaire pour les denrées vendues dans les DOM mais pas dans l’hexagone est d’ores et déjà signé par la Direction Générale de la Santé et qu’il se trouve dans le circuit de signature des 3 autres ministères concernés.

Loi visant la réduction du gaspillage alimentaire

La présentation de cette loi récemment votée a été l’occasion, pour le secrétaire général du syndicat de la grande distribution et des grossistes alimentaires de la Martinique de préciser que sans attendre la loi, l’ensemble des enseignes de la grande distribution de l’île ont signé en 2015 des conventions de don avec la Banque Alimentaire de la Martinique.

Le Programme Régional Nutrition Santé 2015-2017

Face à la prévalence et l’augmentation importante des maladies chroniques liées à la nutrition (59 % des adultes en surcharge pondérale – source étude KANNARI 2013-2014), la nécessité d’avoir une stratégie locale, globale, cohérente et surtout partagée a été mise en avant par la représentante de l’Agence Régional de Santé (ARS) qui a présenté le cadre pour le plan d ’action à définir pour la PRNS 2015-2017 et ses 6 champs d’actions stratégiques.

Bilan des actions 2015

2 appels à projets régionaux ont été lancés en 2015 dont un conjoint avec l’ADEME, spécifique à la lutte contre le gaspillage alimentaire. Sur les 15 projets reçus dans les délais, 10 ont pu être cofinancés par les crédits du programme régional de l’alimentation.
Un focus a été fait sur 2 d’entre eux
« Mangeons local »

jpg - 92 ko
Mangeons Local
Projet du LEGTA de CROIX RIVAIL

Cette action qui a débuté lors de l’année scolaire 2014-2015, a été conduite par une nutritionniste au sein du Lycée Agricole de Croix-Rivaila consisté :
• A sensibiliser les élèves à la consommation de produits locaux (les féculents, les fruits et les légumes verts) en améliorant leurs connaissances sur ces produits.
• A accueillir les élèves au sein de la cuisine du lycée afin d’appréhender l’organisation, les contraintes, le travail et l’investissement qui sont chaque jour nécessaires pour réaliser leur déjeuner et pour certains leur dîner.
« Range-moi, conserve-moi, cuisine-moi »
Les participants au CRALIM ont pu découvrir, en avant-première, l’atelier conçu par le Carbet des Sciences. Accessible à partir de 8 ans et jusqu’à l’âge adulte, il est animé par un médiateur scientifique.

jpg - 172.1 ko
Présentation du Projet du Carbet des Sciences par Mme LAFONT

L’objectif de cette animation est d’apprendre à éviter le gaspillage alimentaire dans la cuisine et de savoir cuisiner avec les restes d’aliments.
Pour cela l’atelier est composé de 2 parties :
• dans un premier temps, le visiteur doit retrouver les durées de conservation des aliments qui lui sont proposées en s’aidant de l’étiquette du produit puis il choisit le lieu de rangement le mieux adapté pour sa conservation : sur la bonne étagère du réfrigérateur, dans le placard, dans le panier couvert, dans une boite hermétique...
• dans un second temps, il ne dispose que de quelques aliments à partir desquels il doit imaginer une recette de cuisine.
Cet atelier a déjà un agenda bien rempli et dès le lendemain il était en bonne place dans une des plus grande galerie marchande de Martinique où il suscitait immédiatement l’intérêt du public.

Projets 2016

17 projets ont été reçus suite à l’appel à projet régional lancé mi décembre 2015. Comme chaque année, c’est une commission de sélection inter-ministérielle qui les a étudiés et a proposé au CRALIM d’en cofinancer 5
• le « jardin collectif et familial » proposé par la Société Saint-Vincent-de-Paul, favoriser l’auto production de produits locaux dans les familles bénéficiaires
• « Alimentation et Santé » par le Collège Fernand Donatien de Fort-de-France, poursuite du projet initié en 2015 pour aider les collégiens à améliorer leurs comportements alimentaires et à pratiquer une activité physique régulière.
• « Prévention et Réduction du Gaspillage Alimentaire » par la Caisse des Écoles de Fort-de-France, pour suite de l’action initiée en 2015 (AAP DAAF/ADEME) selon deux objectifs : l’éducation à l’alimentation des jeunes, et la lutte contre le gaspillage alimentaire. Et quatre axes : l’information portée aux parents sur la nutrition et l’éducation alimentaire, l’amélioration du visuel sur les camions destinés à la restauration scolaire par rapport à la lutte contre le gaspillage, la diffusion du film sur les écoles et en télévision lors de la semaine de lutte contre le gaspillage et l’éducation à l’alimentation des jeunes
• « Atelier sensoriel itinérant » par le Carbet des Sciences, pour la poursuite du travail engagé d’adaptation du dispositif « classe du goût » aux saveurs et senteurs
• « My Fit Life », 1 site web multiplate-formes accessibles sur ordinateurs et tablettes en faveur des familles et des élèves âgés de 9 à 12 ans pour la promotion, l’information et la sensibilisation vers des comportements alimentaires et nutritionnels plus favorables à la santé.

Présentations :