Contenu

La cercosporiose noire

La Maladie des Raies Noires ou Cercosporiose Noire est une maladie majeure des bananiers causée par un champignon microscopique Mycosphaerella fijiensis Morelet. C’est en septembre 2010 que la cercosporiose noire a été détectée pour la première fois en Martinique. Cette maladie est présente dans toutes les principales zones de production de banane de la planète et représente une réelle menace économique, écologique et sociale pour le département.

Transportées par le vent, les spores de ce champignon se propagent sur l’ensemble de l’île et contaminent toutes les variétés de banane : bananes créoles, freyssinettes, figues-pommes, kokambou, etc. Il est à noter que la cercosporiose noire n’a aucune incidence sur la santé humaine. Elle se développe exclusivement sur les feuilles de bananiers et les fruits restent comestibles.

Bien qu’il existe encore des zones indemnes sur l’île, la cercosporiose noire se propage rapidement ; aussi sa progression est étroitement surveillée par les services de l’état.

Tous les bananiers sont concernés et peuvent être des foyers d’infestation, y compris ceux des particuliers et les bananiers poussant spontanément aux abord des routes et dans les zones naturelles.

Ainsi, pour protéger ses bananiers, la population est invitée à pratiquer un effeuillage sanitaire régulier (élimination des feuilles jaunes, avec des parties sèches, pendantes ou sales) des bananiers de leurs jardins privatifs et à laisser les feuilles sur place face contre terre pour limiter les risques de contamination.

La pérennité de notre filière banane et des bananiers de nos jardins est l’affaire de tous.

JPEG - 214.7 ko
Affiche de prévention contre la cercosporiose noire