Contenu

Les missions et les services de la DAAF

La Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt de la Martinique (DAAF), issue la fusion de la Direction de l’Agriculture et de la Forêt et de la Direction des Services Vétérinaires, agit dans le cadre des priorités stratégiques suivantes : assurer au consommateur une alimentation sûre, accessible et diversifiée et accompagner la profession agricole et agroalimentaire à relever le défi du développement endogène et durable. Lire la suite
La Loi d’avenir pour l’Agriculture, l’Alimentation et la Forêt d’octobre 2014, a réaffirmé la nécessité de renforcer les productions locales dans le cadre d’un développement endogène, de mettre en œuvre une politique publique de l’alimentation, de renforcer la compétitivité des entreprises agricoles et le développement durable des territoires.


La création en janvier 2011 de la Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt de la Martinique (DAAF), issue la fusion de la Direction de l’Agriculture et de la Forêt et de la Direction des Services Vétérinaires, s’est inscrite dans ces priorités stratégiques : assurer au consommateur une alimentation sûre, accessible et diversifiée et accompagner la profession agricole et agroalimentaire à relever le défi du développement endogène et durable.


La DAAF est ainsi organisée en 5 services pour répondre à ces enjeux et conduire sous l’autorité du Préfet les politiques du Ministère de l’Agriculture, de l’Agro-alimentaire et de la Forêt en Martinique .

ALIMENTATION (SALIM) :

« Pour une production saine, sans souffrance et sans nuisance, pour une alimentation sûre accessible et diversifiée »

Un service en charge des contrôles sanitaires, vétérinaires et phytosanitaires, pour l’ensemble de la chaîne alimentaire, « de la fourche à la fourchette », incluant les végétaux, les animaux et les denrées d’origine animale importés. Sous accréditation Iso1720, son rôle est de veiller à la santé et au bien être animal, à la protection des végétaux , à la sécurité sanitaire des aliments et à la protection de l’environnement.

Il est au cœur des gestions de crises et des alertes sanitaires (maladies animales, végétales, intoxication alimentaires, denrées contaminées)
.
Il décline également à l’échelon de la Martinique le Programme National de l’Alimentation, le plan ECOPHYTO 2 et le plan national interministériel d’actions « chlordécone ».

AGRICULTURE ET FORET (SAF) :

« Pour le développement d’une agriculture martiniquaise diversifiée et durable, pour une part plus grande de la production locale dans l’assiette du consommateur martiniquais »

Un service de l’économie agricole, agroalimentaire et forestière, en charge :

- de la mise en œuvre du premier pilier de la Politique Agricole Commune (PAC) (POSEI : Programme portant mesures spécifiques dans le domaine de l’agriculture en faveur des régions ultrapériphériques de l’Union Européenne) et de l’instruction, pour le compte de l’Assemblée de Martinique, des mesures agricoles du second pilier dans le cadre du PDRM 2014-2020 (Programme de Développement Rural de la Martinique) orientés vers l’amélioration de la compétitivité des entreprises, de l’accompagnement dans l’organisation et la structuration des filières agricoles, en particulier celles de la diversification.

- de la gestion des espaces ruraux et forestiers, des bonnes pratiques agricoles et environnementales, de la gestion de crise lors des aléas climatiques et de leurs impacts sur l’agriculture (calamités agricoles).
Il assure également une veille régulière sur l’emploi agricole et agroalimentaire.

INFORMATION STATISTIQUE, ÉCONOMIQUE ET PROSPECTIVE (SISEP)

« Pour contribuer activement à la connaissance des marchés et à leur évolution, et plus globalement à la prospective dans le domaine de l’agriculture. »

Un service en charge des collectes de données sous forme d’enquête, de l’analyse et de la diffusion d’informations statistiques et économiques tels que le Recensement Général Agricole, la mise en place d’observatoires ou la diffusion de notes de conjonctures.

FORMATION ET DEVELOPPEMENT (SFD) :

« Pour répondre aux besoins de développement et d’innovation de l’agriculture et des territoires ruraux de l’île par la formation et la qualification des jeunes, des hommes et des femmes qui s’y engagent. »

Un service en charge de l’autorité académique de l’enseignement agricole en Martinique , qui met en œuvre la politique éducatrice du MAAF, dans toutes ses composantes. Il gère également les concours du MAAF en Martinique.

SECRÉTARIAT GÉNÉRAL :

« Pour optimiser les moyens au service des missions de la DAAF »

Un service en charge des missions supports (GRH, Logistique, Budget) engagé dans un processus de mutualisation des fonctions supports au sein de l’Etat.