Contenu

Macro Organismes utiles aux cultures

Définition

  • organismes vivants pluricellulaires ;
  • organismes susceptibles d’être introduits en vue de profiter à la production végétale.

Exemples

  • insectes pollinisateurs ;
  • animaux prédateurs (insectes, acariens, nématodes…) ;
  • insectes parasitoïdes ;
  • champignons entomopathogènes ;
  • plantes de couverture ou de service.

Réglementation

La loi dite « Grenelle II » du 12/07/10 soumet tout projet d’introduction de tels organismes non endogènes à une autorisation conjointe des ministères chargés de l’agriculture et de l’environnement.

Le non respect de ces dispositions constitue un délit.

Renseignements : DAAF/SALIM/PESC.

Plus grave

Un écosystème insulaire comme celui de Martinique est encore plus sensible que le continent aux risques liés à ce type d’introductions. On ne compte malheureusement plus le nombre d’espèces endémiques disparues à cause de certaines d’entre elles (introduction de mangoustes, rats, lapins, chèvres, fourmis, chats…). Si on veut éviter de reproduire les erreurs du passé, il faut s’en donner les moyens en respectant ces dispositions et en ayant à l’esprit le principe de précaution.