Contenu

Maladies des animaux aquatiques

Les missions de la DGAL s’organisent autour du principe suivant : « renforcer la politique de sécurité sanitaire et de qualité de l’alimentation, des animaux et des végétaux au service de la santé des consommateurs et de la capacité exportatrice de notre agriculture ».

La filière aquacole (poissons, mollusques, et accessoirement crustacés) s’inscrit dans un contexte réglementaire complexe et très international. Elle est souvent considérée comme une filière d’avenir mais elle est encore fragile sur sa capacité à faire face aux enjeux sanitaires.

C’est dans ce contexte d’exigences environnementales particulières, liées à la continuité écologique, du contexte européen et de la diversité des intervenants, que la DGAL a demandé au CGAAER un rapport sur la filière piscicole continentale. Les 21 recommandations de ce rapport sont regroupées par thèmes : la filière, les acteurs, la réglementation et la pharmacie.

Lire la suite sur le site du ministère de l’agriculture et de l’alimentation