Contenu

Plantes envahissantes

Certaines plantes introduites sont envahissantes dans nos milieux. Elles sont alors qualifiées de pestes végétales. Elles sont colonisatrices des milieux naturels aux dépens des espèces indigènes et perturbent les équilibres des écosystèmes.

L’Homme est bien souvent le responsable de la prolifération de ces plantes envahissantes. Il les a introduites pour son agrément (jardin, aquarium...), pour leur utilité effective ou supposée, ou pour les acclimater afin de les tester ultérieurement. Ensuite, échappées de leur lieu de culture initial, il les laisse proliférer soit par ignorance soit par intérêt à court terme : utilisation du bois, beauté des fleurs...

Ces plantes mettent très rapidement à profit le désintérêt que l’Homme porte à leur avenir dans les milieux naturels car elles sont souvent de redoutables colonisatrices : semences ou pollen produits en grandes quantités et/ou transportés sur de longues distances, fortes capacités de multiplication végétative.

La plante envahissante la plus connue est une Algue verte, Caulerpa taxifolia. Echappée d’un aquarium de bord de mer, elle a progressivement envahi les prairies maritimes à Zostères du fond de la Méditerranée.

Pour en savoir plus :