Contenu

e-AGRI le volet numérique des EPLEFPA de Croix-Rivail et du Robert

Le projet
Le projet e-Agri Martinique : Espace de solidarité numérique agricole de Martinique a pour objectif principal de renforcer l’usage des outils numériques dans les pratiques pédagogiques des équipes éducatives de l’enseignement agricole en Martinique (EPLEFPA de Croix-Rivail et EPLEFPA du Robert) par la création d’un « centre de ressources pour la formation et la recherche agricole » alliant l’agroécologie, la pédagogie et le numérique.

Une volonté nationale et régionale
e-Agri Martinique s’inscrit dans le « plan d’action global pour l’agro-écologie » porté par Stephane Le Foll, ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt. Ce plan mobilisateur veille à conserver de hauts niveaux de rendements tout en veillant à la protection de l’environnement dans l’acte de production (qualité de l’eau, biodiversité, protection des sols,…). L’ambition de ce projet agro-écologique est de combiner performance économique, performance environnementale et performance sociale.
Au niveau régional, où se situent les compétences du développement économique, de
l’aménagement du territoire ou encore de la formation, les acteurs ont vocation à mettre en œuvre le projet en territorialisant les chantiers ouverts au niveau national mais aussi à élaborer, à organiser et à décliner une stratégie originale basée sur les caractéristiques propres du territoire et de ses filières.
Les actions envisagées visent à faire émerger un partenariat durable pour le projet agro-écologique entre l’Etat, la Région et leurs principaux partenaires dans ce domaine.
L’agro-écologie repose sur une modification majeure des cadres de pensée, des modes d’acquisition des savoirs et des pratiques. Pour mener à bien cette transition l’enseignement agricole fut doté en 2014 d’un plan « Enseigner à produire autrement ».
Ce projet novateur porté par l’EPLEFPA de Croix-Rivail s’élève à 60 millions d’euros sur un programme à mettre en place sur quatre ans.

Des actions : rénovations et créations
Le projet e-Agri Martinique est un vaste programme d’acquisition de ressources scientifiques visant à créer une bibliothèque numérique aux meilleurs standards internationaux, accessible à distance par tous les membres des établissements de l’enseignement supérieur et de la recherche.
Des travaux L’acquisition des archives scientifiques
La première étape du projet ISTEX consiste en une politique volontariste et massive d’achats centralisés d’archives scientifiques sous forme de licences nationales. Celles-ci seront déterminées en fonction des besoins recensés dans les différentes communautés, croisés avec l’analyse des offres des éditeurs commerciaux.
Le choix des acquisitions veillant aux équilibres disciplinaires sera arrêté par un comité de pilotage représentant la diversité des acteurs issus de la recherche et de l’enseignement supérieur.
Ces acquisitions regrouperont un ensemble de collections rétrospectives pour toutes les communautés scientifiques. Axées sur les besoins de l’ensemble des acteurs, les acquisitions porteront sur :
• des collections rétrospectives de revues ;
• des livres électroniques ;
• de grands corpus de documents patrimoniaux numérisés ;
• des bases de données…
La politique d’acquisition de ressources documentaires à l’échelon national avait déjà fait l’objet d’une première série d’achats en 2011 et 2012, donnant lieu à l’acquisition de cinq ressources sous forme de licences nationales :
• L’ensemble des revues de l’éditeur Springer pour les périodes allant du premier numéro paru à 1996 (plus de 1000 titres de revues) ;
• Un ensemble de e-books publiés par l’éditeur Springer de 1995 à 2004 (7500 titres)
• Le corpus des dictionnaires édité par Garnier Numérique : 24 dictionnaires couvrant l’évolution de la langue française du neuvième au vingtième siècle (près de 200 000 pages, plus de 900 000 entrées et définitions) ;
• La base de données Early English Books Online de l’éditeur Proquest, version numérisée de l’intégralité des ouvrages imprimés entre 1473 et 1700 en Angleterre, en Irlande, en Ecosse, au Pays de Galles et dans les colonies britanniques d’Amérique du Nord, ainsi que les ouvrages en langue anglaise imprimés ailleurs (125 000 ouvrages) ;
• La base Eighteenth Century Collections Online de l’éditeur Gale Cengage, version numérisée des textes publiés au Royaume-Uni au 18ème siècle (plus de 136 000 titres).
A noter : Le site www.licencesnationales.fr regroupe des informations pratiques (notices, licences, informations basiques sur les contenus) à destination des professionnels de la documentation, afin qu’ils puissent ouvrir les accès de leurs institutions aux ressources déjà acquises, et en faire la publicité. Le site www.istex.fr est la vitrine du projet ; il s’adresse à la fois aux éditeurs (grille à remplir), aux chercheurs (enquête besoins) et aux bibliothécaires (kit de communication).
La création d’outils

Une plateforme pédagogique : e-Agri
La seconde étape du projet ISTEX consiste en la création de la plateforme ISTEX qui hébergera l’ensemble des données. L’accès aux ressources documentaires se fera dans un premier temps via les sites internet des éditeurs puis via la plateforme ISTEX gérée par l’INIST – CNRS. Riche de plusieurs millions de documents numériques (articles de revues, livres, corpus de textes…) dans toutes les disciplines, elle offrira divers bénéfices aux utilisateurs :
La bibliothèque numérique e-Agri DOC

Création d’une base de données
politique d’acquisition s’appuyant sur la mutualisation des données. Une collection composées des travaux des étudiants (rapports de stage,
Pour offrir une ouverture sur un corpus unique et exceptionnel axé sur les régions chaudes.
est un vaste programme d’acquisition de ressources scientifiques visant à créer une bibliothèque numérique aux meilleurs standards internationaux, accessible à distance par tous les membres des établissements de l’enseignement supérieur et de la recherche.
Répondre aux besoins et les cadrer
• Recensement : offrir un accès à l’ensemble de la littérature scientifique et technique aux chercheurs, enseignants et autres acteurs de la recherche et de l’enseignement supérieur nécessite avant tout une connaissance précise de leurs besoins.
Une enquête visant à recueillir leurs besoins a été ouverte d’août à fin octobre 2012. Nous souhaitions grâce à cette consultation connaître leurs attentes et y répondre.
En octobre et novembre 2013, la mise en place d’une campagne nationale de test et d’une nouvelle enquête a permis aux chercheurs et enseignants-chercheurs de donner leur avis sur les ressources spécialisées proposées dans le cadre du premier appel d’offres ISTEX.
• Sélection : un comité de pilotage représentatif de l’ensemble des communautés (universités, organismes de recherche et grandes écoles) validera ensuite les choix et hiérarchisera les priorités d’acquisitions en veillant aux équilibres disciplinaires.
[1] L’ANR a accordé une prolongation jusqu’en 2017 au projet ISTEX.

La création d’outils
Site web : e-Agri WEB
Composé d’une boutique proposant divers offres de formation, ainsi que des ateliers d’initiation ouvert aux scolaires et autres organisations du territoire (associations de séniors, ), ce site l’espace de décloisonnement entre le monde agricole et le grand public.
De la vente en direct des produits issus des exploitations agricoles des EPLEFPA.
• Une
• Un accès systématique vers le texte intégral du document ;
• Un moteur de recherche puissant adapté aux besoins des scientifiques avec des facilités d’interrogation et de téléchargement… ;
• Des services de traitement des données : extraction de données, fouille de textes, production de synthèses documentaires et de corpus terminologiques… ;
• Une intégration à l’environnement numérique local permettant un confort de navigation entre les ressources courantes et les collections rétrospectives ;
• Un accès à distance par tous les membres des établissements de l’enseignement supérieur et de la recherche ;
• Un accès pérenne aux données rétrospectives acquises…
Des avantages pour tous les acteurs
Cette politique d’acquisition sous forme d’achats centralisés présente des avantages pour l’ensemble des acteurs :
• Égalité : ISTEX permettra une égalité territoriale et institutionnelle d’accès à l’information, tous les utilisateurs auront accès à un réservoir national exceptionnel quelle que soit leur institution de rattachement.
• Pluridisciplinarité : la plateforme ISTEX couvrira l’ensemble des champs scientifiques, toutes disciplines confondues, permettant ainsi à chaque utilisateur de profiter d’un accès à un champ élargi à la connaissance.
• Complémentarité : s’articulant avec les abonnements courants, cette plateforme permettra également aux établissements d’enrichir leurs portails locaux en offrant un accès unifié à toute la documentation dans une logique de complémentarité avec les acquisitions des établissements.
• Économie : grâce au financement mobilisé pour le projet ISTEX, l’acquisition des ressources électroniques passera par des licences nationales permettant de réaliser des économies d’échelle. Combinée avec les politiques d’acquisition des établissements, cette nouvelle approche renforcera le poids des acheteurs publics face aux éditeurs.