Contenu

La rentrée scolaire 2020 de l’Enseignement Agricole

La rentrée scolaire de l’Enseignement Agricole 2020-2021 s’est déroulée dans les deux lycées de Croix-Rivail et du Robert dans un contexte particulier marqué par la crise sanitaire du Covid-19. La priorité est donnée à la sécurité sanitaire des élèves et des personnels, ainsi qu’à l’accompagnement des jeunes qui ont rencontré des difficultés pendant le confinement.
Le 8 septembre 2020, la Directrice de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt, Madame Sophie BOUYER a pu découvrir les deux établissements et participer à des ateliers à l’attention des élèves, mis en place par les équipes pédagogiques au LEGTA de Croix-Rivail. Ce moment fut pour l’ensemble des apprenants et des enseignants, l’occasion d’échanger.
L’Enseignement Agricole doit continuer à innover pour accompagner l’évolution des métiers de l’agriculture, de l’agroalimentaire, de l’environnement, du paysage, des services aux personnes.
Madame Sophie BOUYER souhaite une bonne rentrée aux équipes pédagogiques et aux apprenants, élèves, étudiants, stagiaires et apprentis ainsi que pleine réussite pour l’obtention de leur diplôme.

Les deux lycées ne sont pas des lycées comme les autres. En tant que lycées agricoles, ils dépendent non pas du Ministère de l’Éducation Nationale mais du Ministère de l’Agriculture et de l’alimentation. Il regroupe l’enseignement technique agricole et l’enseignement supérieur agricole.
Un statut qui leur donne d’une part la souplesse dans l’approche pédagogique qui se veut plus pragmatique, plus transversale, plus orientée vers le monde professionnel, mais aussi les outils qui peuvent être valorisés d’un point de vue économique. Les cours qu’ils soient d’enseignement général ou technologique agricole suscitent de plus en plus d’intérêt et de vocations. En effet, les nouveaux débouchés qu’offrent les différentes filières parviennent à séduire une jeunesse de plus en plus consciente qu’au-delà de l’aspect production, il existe dans la filière agricole des métiers plus tournés vers l’administratif et la recherche (gestionnaire de l’exploitation agricole, chercheurs, ingénieurs…) en plus des métiers issus des filières de production végétale et animales, des filières transformation, agronomie, service à la personne, agroéquipement. Au total une vaste palette d’environ 200 métiers, dont celui de vétérinaire.

Au nombre de ces outils figurent les exploitations agricoles qui servent de support pour les enseignements et qui servent aussi de support pour les essais et la recherche afin d’expérimenter de nouvelles techniques agricoles. Celle du Robert propose une présentation d’une nouvelle technique, l’aquaponie en l’occurrence de la production de végétaux en ‘’symbiose’’ avec l’élevage de poissons d’eau douce.

Les Lycées comportent des Centres de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole (CFPPA), qui proposent aux salariés des entreprises agricoles et aux exploitants agricoles des modules de formation et de l’aide à l’insertion professionnelle. Ces formations sont de type certifiant (Certiphyto, hygiène alimentaire, animaux domestiques) et de type diplômant Brevet Professionnel Responsable d’Entreprise Agricole (BP REA), permettant l’acquisition de la capacité professionnelle, en passant par des formations de soigneurs d’équidés et de maintenance et d’utilisation des matériels agricoles, service à la personne et aux territoire, agroalimentaire, sans oublier les formation permettant l’accès à la licence professionnelle.

Le LEGTA de Croix-Rivail est aussi composé d’un Centre de formation d’Apprentis Agricole (CFAA) de la Martinique, situé au François, qui bénéficie d’une situation géographique centrale et de la reconnaissance des partenaires et des professionnels. A noter la présence d’un Atelier Pédagogique Personnalisé (APP) et d’un Accès aux Compétences Clés (ACC)