Accueil

Actualités

Sur le site de la DJSCS Martinique, une rubrique spécifique essaye de compiler, en cette période de crise sanitaire, l’ensemble des mesures en faveur des associations
Suite à de nombreuses interrogations des acteurs de la restauration collective la Direction Générale de l’Alimentation a transmis à ces acteurs des fiches réflexes.
Dans le cadre du Comité Territorial de l’Alimentation (COTALIM), la direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt, lance un nouvel appel à projets régional. publié le lundi 2 mars 2020
La VAE a été introduite par la loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002. Elle permet d’obtenir tout ou partie d’une certification (diplôme, titre à finalité professionnelle ou certificat de qualification professionnelle) sur la base d’une expérience professionnelle salariée, non salariée (commerçant, collaborateur de commerçant, profession libérale, agriculteur ou artisan...) et/ou bénévole (syndicale, associative) et/ou volontaire. publié le vendredi 28 février 2020
Le certificat individuel ou Certiphyto, est nécessaire pour utiliser à titre professionnel les produits phytopharmaceutiques, les vendre ou conseiller leur utilisation. Il est également obligatoire pour acheter les produits phytopharmaceutiques à usage professionnel. Vous trouverez ci-dessous les textes réglementaires, relatifs au dispositif rénové de délivrance des certificats individuels produits phytopharmaceutiques : Décret , modifiant les dispositions réglementaires pour l’obtention du (...) publié le jeudi 20 février 2020
Le ministère de l’agriculture et de l’alimentation (MAA) lance un appel à propositions intitulé « animation régionale des partenariats pour l’innovation et le développement agricole » pour l’année 2020 publié le vendredi 3 janvier 2020
Gestionnaire d’aides du Programme développement rural de la Martinique recruté dans le cadre du volontariat au service civique national au sein du service agriculture et forêt de la DAAF publié le jeudi 2 janvier 2020
Mis en place en 2008 et géré par l’Agence Bio, le Fonds Avenir Bio a pour objectif de déclencher et soutenir des programmes de développement des filières biologiques. Le fonds avenir bio a évolué par rapport aux précédents appels à projets. Notamment, les demandes d’aide au fonds avenir bio sont plafonnées à 700 000 €, tout projet demandant une aide supérieure sera inéligible. Les critères de sélection ont été précisés ou modifiés. Pour cet appel à projets 21, afin de s’adapter à la situation due au (...)

Dernier commentaire