Les mercuriales

 

Mercuriale décembre 2022

publié le 4 janvier 2023

La courgette est de nouveau disponible au marché de Dillon ; le piment doux (végétarien), les tomates petites, le gingembre et la groseille péyi sont désormais présents en volume plus important.

Le prix moyen des fruits et légumes est en hausse ; seuls 7 produits connaissent une baisse de prix ; le prix moyen de l’oignon péyi blanc (cive) diminue de 13,5 % avec un volume supérieur au mois de novembre (+119,6 %).

Les produits suivants connaissent une augmentation de prix notable :

  • Banane légume jaune : désormais à 2,08€ le kilo, soit 17,5 % de plus qu’en janvier 2022 ;
  • Christophine : pourtant présente en plus grande quantité - son prix augmente de 8,1 % ;
  • Giromon : malgré une augmentation des volumes, son prix est en hausse de 7,6 % ;
  • Patate douce : +7,9 % - les volumes en vente ont baissé de 21,4 %.

Les conditions météorologiques de pluviométrie étaient inférieures aux moyennes normales ; la température maximale et la durée d’ensoleillement étaient supérieures aux normales saisonnières.

Mercuriale novembre 2022

publié le 6 décembre 2022 (modifié le 14 décembre 2022)

Deux nouveaux produits ont fait leur apparition sur le marché : l’igname blanc et le pamplemousse rose. La christophine est de nouveau disponible en plus grande quantité. L’avocat et les tomates sont absents.

Le prix moyen de fruits et légumes est encore en hausse malgré des baisses de prix sur 7 produits. Les prix des produits suivants ont augmenté de manière significative :

  • Pastèque : +21,9 % : les volumes disponibles sont en reculs de 13,2 % ;
  • Oignon pays blanc (cive) : son prix est toujours en hausse, soit plus de 150% d’augmentation par rapport au mois d’août (4,0 €/Kg) ;
  • Orange sucrée : désormais à 2,7 € le kilo (+12,5 %).

Les conditions météorologiques de pluviométrie étaient supérieures aux moyennes normales ; l’insolation mensuelle était inférieure à la normale saisonnière.

Le nombre de relevés des produits suivants est inférieur au seuil du secret statistique : aubergine, avocat, cannelle, carotte, céleri en botte, chou caraïbe, coco sec, cresson, gingembre, groseille péyi, maracudja, oignon péyi madère rouge, papaye, piment doux (végétarien), poireau, pomme cannelle, pomme fruit, prune de Cythère, thym en bouquet et tomates.
Ces produits ne figurent donc pas dans la mercuriale.

Mercuriale octobre 2022

publié le 15 novembre 2022 (modifié le 2 janvier 2023)

Le coco sec fait son entrée ; le piment fort, les tomates petites, la banane dessert, le corossol et les oranges sucrées sont désormais disponibles en plus grand volume.

Le prix moyen des fruits et légumes est en hausse ; seuls 7 produits connaissent une baisse de prix ; le prix moyen de l’oignon pays blanc (cive) augmente de 112,8 % (son volume de vente est inférieur de 9 % par rapport à septembre).

Les produits suivants connaissent une augmentation de prix notable :

  • Banane légume jaunes : moins présente sur les étales - son prix connait une hausse de 13,8 % ;
  • Citron vert (lime) : +15,2 % - les volumes en vente ont baissé de 18,8 % ;
  • Piment doux (végétarien) : malgré une augmentation de 12,8 % il reste moins cher qu’en août (4,0€) ;
  • Poivron : +4,4 % - il retrouve son prix d’août : 4,0 €/Kg.

Les conditions météorologiques de pluviométrie étaient supérieures aux moyennes normales ; l’insolation mensuelle était inférieure à la normale saisonnière.

Le nombre de relevés des produits suivants est inférieur au seuil du secret statistique : aubergine, banane frécinette, betterave, cannelle, carotte, céleri en botte, christophine, cressons, curcuma, navet, papaye ; pitaya, poireau, pomme cannelle, prune de Cythère, thym en bouquet et tomate moyenne.
Ces produits ne figurent donc pas dans la mercuriale.

Mercuriale septembre 2022

publié le 5 octobre 2022 (modifié le 6 décembre 2022)

Le gombo et le navet font leurs entrées. Les tomates petites laissent la place aux tomates moyennes, mais pour un volume moins élevé.

Après trois mois de baisse, le prix moyen des fruits et légumes est de nouveau à la hausse de 24,3 %. Sauf pour le piment doux (ou végétarien) en baisse de 15 %, ainsi que le poivron.
On peux noter des augmentations notables :

  • Banane légume jaune : la quantité en vente est inférieur de 30,7 % et son prix augmente de 60 % ;
  • Chou de chine (dachine) : il revient à son prix de mai. Le volume mis en vente est sensiblement en augmentation ;
  • Chou pommé : son prix est également équivalent à celui de mai dernier. Le volume de vente est en baisse de 14 % ;
  • Pastèque : avec une disponibilité en recul de 14 % son prix augmente de 41 % ;
  • Salade batavia : les quantités vendues ont augmenté de près de 44 % ; son reste inférieur à celui de juillet.

Les conditions météorologiques de pluviométrie excédentaire ont eu un impact positif sur les volumes de fruits et légumes, malgré une légère baisse de l’insolation mensuelle et des vents moyens supérieurs à la normale saisonnière.

Le nombre de relevés des produits suivants est inférieur au seuil du secret statistique : aubergine, banane frécinette, betterave, cannelle, carotte, céleri en botte, christophine, courgette, cressons, curcuma, navet, papaye, pitaya, poireau, pomme cannelle, prune de Cythère, thym en bouquet et momate moyenne.
Ces produits ne figurent donc pas dans la mercuriale.

Mercuriale_aout_2022

publié le 9 septembre 2022

Le thym et le citron vert sont de nouveaux disponibles respectivement à 2,0€ le bouquet (-15,6%) et 2,6€/Kg (-18,4%) (par rapport au prix de juin dernier).
La saison de la pomme cannelle a commencé : elle s’échange à 2,5€ le kilo.

Globalement, le prix des fruits et des légumes est en baisse : sauf celui de l’oignon péyi blanc (cive) à 4,0€/Kg (+25,8%) ; le prix de l’ananas et du melon reste stable à 2€/Kg. L’aubergine connait la plus grande diminution (-50,0%) et se négocie à 1,0€/Kg, vient ensuite la tomate petite (-39,9%) pour un prix de 1,2€ le kilo.

Les autres plantes aromatiques disponibles sont le piment végétarien à 4,0€/Kg (-1,7%) et le persil maintenant à 2,0€ la botte (-20,0%).

Pour les racines, les prix sont également en baisse : la patate douce est à 1,0€/Kg (-31,5%), le curcuma est à 3,8€/Kg (-5,3%), le gingembre à 4,0€/Kg (-4,1%) et la dachine 1,4€/Kg (-29,6%).

Le nombre de relevés des produits suivants sont inférieurs au seuil du secret statistique : cannelle, christophine, petite lime, corossol, courgette, épinard, gombos, maracudja, orange sucrée, papaye, tomate moyenne.